Association
pour la Défense de l'Environnement
et la Maîtrise de l'Urbanisation
à Brétigny-sur-Orge
L'ADEMUB est membre de France Nature Environnement
Accueil du siteActualités, débats, propositions

Brèves
Assemblée Générale : Samedi 16 Février 2019 à 14h15

Toutes les adhérentes et tous les adhérents sont invités à participer à l’Assemblée générale de l’ADEMUB qui aura lieu samedi prochain 16 février à 14h15. Elle se tiendra salle Barran (48 rue du Bois de Châtres) à Brétigny-sur-Orge.

Au programme, lecture et présentation des rapports moral et d’activité, financier et d’orientation. Approbation des comptes de l’année 2018. Budget prévisionnel 2019, fixation des cotisations 2020. Votes. Approbation du changement de siège social. Renouvellement partiel du Conseil d’administration.

L’assemblée générale sera suivie par la réunion publique sur le dérèglement climatique (voir ci-contre) et la rencontre se terminera par le partage d’un pot.

Protégeons nos terres agricoles : signons la pétition

L’équivalent en terres agricoles d’un département français disparaît tous les sept ans. Notre agglomération Cœur d’Essonne, est sur ce point particulièrement menacée. Quelque 500 ha de terres agricoles et d’espaces naturels ont disparu ces dernières années ou vont disparaitre au profit de l’urbanisation.

L’urbanisation excessive nuit à notre qualité de vie et l’ADEMUB milite pour une agriculture de proximité, pour une économie circulaire, préservant les ressources naturelles.

L’agglomération Cœur d’Essonne doit procéder, à l’élaboration de son Projet de Territoire et de son Plan Climat-Air-Énergie territorial. Dans cette perspective, les associations environnementales (dont l’ADEMUB) ont lancé une pétition pour demander la sanctuarisation des dernières terres agricoles.

Déjà plus de 800 personnes l’ont signée. Il est toujours possible de signer la pétition sur internet à l’adresse suivante : https://www.change.org/p/terres-agricoles-cea Alors signons tous la pétition !

« Prêt à jeter »

C’est le titre du documentaire franco-espagnol qui sera rediffusé ce samedi 3 mars à 22h20 sur Arte. Réalisé par Cosima Dannoritzer, ce documentaire a pour thème : l’obsolescence programmée.

Notre modèle de croissance ne peut fonctionner qu’en jetant pour les remplacer –et plutôt assez rapidement- les biens ou produits que nous utilisons dans notre vie quotidienne : un produit jeté = un produit vendu ! Dans les années 50, un concepteur américain déclarait : « Une nation comme la nôtre transforme ses ingénieurs en destructeurs ».

L’obsolescence programmée : une idée vieille comme l’industrie et plus que jamais d’actualité.

Alors n’oubliez pas samedi 3 mars à 22h20 sur Arte.

Sauvons les terres agricoles !
Sur notre agglomération, de nombreuses terres agricoles ont disparu et d’autres sont menacées. La fédération Orge Hurepoix Environnement vous invite à signer une pétition. Il vous suffit de taper « change.org orge hurepoix environnement » sur votre moteur de recherche. La ligne « Pétition. Monsieur le Président de Cœur d’Essonne … » s’affiche. Vous n’avez plus qu’à cliquer dessus.
Quand les actes contredisent les paroles !

Décidément, les pouvoirs en place, à droite comme à gauche et à tous les niveaux, n’aiment pas les associations qui œuvrent pour la défense de notre environnement, pourtant fort menacé.

1- Le Conseil départemental, dont le maire de Brétigny est vice-président, supprime sans vergogne et sans discussion la subvention 2016 de l’ADEMUB.

2- Le conseil régional de Mme Pécresse supprime ou réduit fortement les subventions aux associations qui mènent un combat de tous les jours pour le développement de l’agriculture biologique en Ile-de-France, région la plus en retard en ce domaine.

3- Le ministère de l’environnement de Mme Royal supprime totalement les subventions 2016 de 6 associations nationales qui agissent pour le développement du vélo en France.

L’ADEMUB s’élève avec la plus grande vigueur contre ces coups de force visant le mouvement associatif, élément pourtant indispensable dans le bon fonctionnement de notre démocratie et dans la lutte contre tout ce qui porte atteinte à notre environnement, à notre vie !

Évènements du mois de mai

Jeudi 16 mai : Projection-débat : « les Bêtes du Sud sauvage »

Dans le cadre de la campagne « Dérèglement climatique », l’ADEMUB vous annonce la projection du film « Les Bêtes du Sud sauvage », le jeudi 16 mai à 20h30 à Ciné 220 (rue Anatole France à Brétigny-sur-Orge). Un débat sur le thème du dérèglement climatique suivra la projection.

« Les Bêtes du Sud sauvage » , réalisé par Benh Zeitlin, scénariste et réalisateur américain, est sorti sur les écrans le 12 décembre 2012. Ce film, souvent nominé dans les festivals, a reçu plusieurs prix et distinctions (Deauville, Cannes, Festival international du film écologique de Bourges …).

Nous découvrons certaines conséquences du dérèglement climatique par l’histoire d’une petite fille de 6 ans qui vit, avec son père, dans le bayou de Louisiane, au milieu de la mangrove. Une violente tempête provoque la montée des eaux, et les changements climatiques libèrent des aurochs — auparavant prisonniers des glaces polaires — qui migrent jusqu’en Louisiane. L’enfant, à la recherche de sa mère disparue, mène un combat quotidien de survie et de débrouillardise.

Quelques réactions de spectateurs :

« Des images très fortes sur une bande son grandiose. Le scénario, superbement mis en scène, nous présente de nombreuses séquences époustouflantes … »

« Une réflexion sur la nature, sur la pauvreté, tout ça à travers les yeux d’une petite fille de six ans, naïve, qui essaye de comprendre pourquoi le monde ne tourne pas … »

« C’est un film du cœur pour le cœur des humains, ce discours … devrait tous nous toucher parce que ces catastrophes, n’est-ce pas notre propre avenir ? Et l’humanité est toujours aussi amorphe à réagir à la pire menace qui pèse sur elle. »

Alors ne manquez pas cette soirée et notez bien ce rendez-vous sur votre calendrier : jeudi 16 mai à 20h30 projection à Ciné 220.

Samedi 18 mai : 6e Vélorution à Brétigny-sur-Orge

Comme les années précédentes, dans le cadre de la fête de la Ville, l’ADEMUB organise la Vélorution : ce sera la 6e édition.

Le but de cette manifestation est de rappeler que pour les trajets de courte distance, il est préférable d’utiliser le vélo plutôt que la voiture. C’est aussi le moyen d’inciter nos élus locaux à prendre en compte ce mode de déplacement actif dans les aménagements de la ville. Ce qui permet une utilisation de ce moyen de transport plus sécurisée ! D’ailleurs nous pouvons constater que dans Brétigny, ces aménagements se sont développés. Alors poursuivons dans ce sens. Et c’est aussi excellent pour la santé. Pratiquer une activité physique d’endurance est le meilleur moyen pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires entre autres.

Pour cette 6e édition, le départ et l’arrivée seront au même endroit que les années précédentes mais l’itinéraire sera différent.

Ce samedi 18 mai, le départ aura lieu à 14h15 de la place du Marché couvert, face à la Poste et l’arrivée aura lieu vers 16h30 sur la place du 11 novembre au milieu des diverses animations de la fête de Brétigny.

Petits et grands, jeunes et moins jeunes peuvent participer. Déguisez-vous, décorez votre vélo pour que le spectacle soit encore beau.




Actualités, débats, propositions