Association
pour la Défense de l'Environnement
et la Maîtrise de l'Urbanisation
à Brétigny-sur-Orge
L'ADEMUB est membre de France Nature Environnement
Accueil du siteActualités, débats, propositions

Brèves
Assemblée générale samedi 29 février 2020

Comme l’année 2019 est terminée, l’ADEMUB prépare son Assemblée générale pour présenter le bilan de son activité durant celle-ci.

Elle aura lieu le samedi 29 février 2020 salle Barran à Brétigny-sur-Orge à 14h15.

Nous vous remercions de bien noter dès maintenant la date. Il est important que le maximum d’adhérents puisse participer à celle-ci. En effet depuis plusieurs années des personnes qui étaient au conseil d’administration ont quitté Brétigny. Alors comme il y a toujours de quoi faire, il est nécessaire que de nouvelles personnes viennent renforcer le conseil actuel.

Nous comptons sur votre participation ce samedi 29 février. Merci !

Assemblée Générale : Samedi 16 Février 2019 à 14h15

Toutes les adhérentes et tous les adhérents sont invités à participer à l’Assemblée générale de l’ADEMUB qui aura lieu samedi prochain 16 février à 14h15. Elle se tiendra salle Barran (48 rue du Bois de Châtres) à Brétigny-sur-Orge.

Au programme, lecture et présentation des rapports moral et d’activité, financier et d’orientation. Approbation des comptes de l’année 2018. Budget prévisionnel 2019, fixation des cotisations 2020. Votes. Approbation du changement de siège social. Renouvellement partiel du Conseil d’administration.

L’assemblée générale sera suivie par la réunion publique sur le dérèglement climatique (voir ci-contre) et la rencontre se terminera par le partage d’un pot.

Protégeons nos terres agricoles : signons la pétition

L’équivalent en terres agricoles d’un département français disparaît tous les sept ans. Notre agglomération Cœur d’Essonne, est sur ce point particulièrement menacée. Quelque 500 ha de terres agricoles et d’espaces naturels ont disparu ces dernières années ou vont disparaitre au profit de l’urbanisation.

L’urbanisation excessive nuit à notre qualité de vie et l’ADEMUB milite pour une agriculture de proximité, pour une économie circulaire, préservant les ressources naturelles.

L’agglomération Cœur d’Essonne doit procéder, à l’élaboration de son Projet de Territoire et de son Plan Climat-Air-Énergie territorial. Dans cette perspective, les associations environnementales (dont l’ADEMUB) ont lancé une pétition pour demander la sanctuarisation des dernières terres agricoles.

Déjà plus de 800 personnes l’ont signée. Il est toujours possible de signer la pétition sur internet à l’adresse suivante : https://www.change.org/p/terres-agricoles-cea Alors signons tous la pétition !

« Prêt à jeter »

C’est le titre du documentaire franco-espagnol qui sera rediffusé ce samedi 3 mars à 22h20 sur Arte. Réalisé par Cosima Dannoritzer, ce documentaire a pour thème : l’obsolescence programmée.

Notre modèle de croissance ne peut fonctionner qu’en jetant pour les remplacer –et plutôt assez rapidement- les biens ou produits que nous utilisons dans notre vie quotidienne : un produit jeté = un produit vendu ! Dans les années 50, un concepteur américain déclarait : « Une nation comme la nôtre transforme ses ingénieurs en destructeurs ».

L’obsolescence programmée : une idée vieille comme l’industrie et plus que jamais d’actualité.

Alors n’oubliez pas samedi 3 mars à 22h20 sur Arte.

Sauvons les terres agricoles !
Sur notre agglomération, de nombreuses terres agricoles ont disparu et d’autres sont menacées. La fédération Orge Hurepoix Environnement vous invite à signer une pétition. Il vous suffit de taper « change.org orge hurepoix environnement » sur votre moteur de recherche. La ligne « Pétition. Monsieur le Président de Cœur d’Essonne … » s’affiche. Vous n’avez plus qu’à cliquer dessus.

ADEMUB : Confinement ... Déconfinement ...

Comme toutes les associations, nous avons du mal à nous projeter dans la suite de l’action de l’association. Néanmoins, nous vous donnons un bref compte-rendu du travail des commissions ADEMUB.

Commission « Mobilités » :

Rédaction d’un document d’analyse sur les flux de circulation dans le quartier Clause, en réponse à une étude qui nous avait été soumise par la Mairie. Notre analyse est, sur le fond, assez critique, car les projets de la Mairie et de la Sorgem font la part trop belle au tout-automobile, cause de nuisances, de pollution et de dérèglement climatique.

Restent en suspens toute une série d’actions (notamment le redémarrage de l’atelier vélo) qu’il nous faudra reprendre dès la sortie du confinement. Bien évidemment, la Vélorution du samedi 16 mai sera annulée en même temps que la Fête de Brétigny. De même que la Convergence Cyclable de début juin.

Nous avons, fin avril et début mai, adressé deux courriers aux responsables de Cœur d’Essonne et de la Ville de Brétigny pour insister sur la nécessité de mettre en place, comme y incite fortement le Ministère de la transition écologique, des mesures temporaires favorisant les déplacements à pied et à bicyclette durant la période de déconfinement. Nous avons fait aux responsables de Brétigny des propositions concrètes en ce sens. Nous n’avions encore reçu aucune réponse au 5 mai. Une relance urgente va donc être faite.

En cette période délicate et décisive, l’usage du vélo et de la marche à pied s’imposent, entre autres, comme moyens de déplacement à privilégier en zone urbaine et périurbaine, non seulement pour le respect de la distanciation physique, mais aussi pour notre santé et l’avenir de nos enfants. Un avenir enfin libéré des énergies fossiles et du dérèglement climatique.

Commission « Biodiversité » :

Dans le cadre de l’opération "30 000 arbres et du recensement des arbres remarquables de la ville", nous avons procédé à un premier recensement des conifères dans le quartier de la Moinerie juste avant le confinement.

Chacun d’entre vous peut d’ailleurs nous envoyer des photos des beaux arbres de sa connaissance (avec le lieu et le nom de l’arbre), notamment dans son jardin.

Commission « Dérèglement climatique » :

Nous avions un planning chargé de présentation dans les établissements scolaires et médiathèques de la ville de notre exposition sur le dérèglement climatique d’ici les vacances d’été. Malheureusement, tout est reporté sine die.

Commission « Urbanisme et aménagement » :

Là encore, plein de dossiers en cours ou de projets importants sont en suspens. Ce, d’autant plus que les élections municipales devant être refaites à l’automne pour les 5 000 communes, dont la nôtre, qui n’ont pas dégagé de majorité au premier tour, nous ne savons pas avec qui nous allons travailler pour la prochaine mandature. Encore un méfait de ce maudit Corona Virus. Nous restons cependant attentifs à l’évolution de la situation sur le terrain.

Commission « Nuisances sonores » :

Suite aux pétitions signées par des riverains de la RD19 à Brétigny et au Plessis Pâté, nous avons envoyé des lettres aux autorités départementales et municipales des deux villes pour demander que des mesures soient prises pour réduire le bruit. Nous avons dernièrement reçu une réponse d’élus de Brétigny annonçant que le département de l’Essonne a décidé le renouvellement de la couche de roulement de la RD 19, intégrant notamment la pose d’un enrobé phonique limitant le bruit. Ce chantier doit débuter le lundi 4 mai et devrait se terminer le vendredi 15 mai.

Un numéro d’ADEMUB iNFOS (n° 69) était prévu, comme d’habitude, en juin. Mais, en raison de la situation, celui-ci sera reporté à septembre.

Dès après le déconfinement et même durant celui-ci, nous reprendrons progressivement le travail du CA et des commissions.




Actualités, débats, propositions