Les autres années, c’était le premier dimanche de juin que de nombreux cyclistes convergeaient vers Paris des quatre coins de l’Ile-de-France.

Mais cette année, à cause de la Covid, c’est le dimanche 19 septembre que la Convergence francilienne se déroulera.

Ce grand rassemblement festif permet à tous, le temps d’une journée, de partager la joie d’être ensemble à vélo, de découvrir des itinéraires pour rejoindre Paris puis participer à une parade colorée et bon enfant dans des rues délivrées un temps des autos, jusqu’au cœur de la capitale.

Qui peut y participer ? Tout francilien sachant faire du vélo. La participation est gratuite et ouverte à tous.

Le matériel : Votre vélo en état de marche, votre pique-nique, de la bonne humeur et une tenue colorée en fonction des parcours :  les cyclistes de Brétigny-sur-Orge rejoindront la branche d’Antony qui sera sans doute rouge comme les années précédentes.

S’inscrire ? Pas nécessaire, il suffit de se rendre à l’heure au point de rendez-vous le plus proche de chez vous : et pour Brétigny, c’est au parking du Bassin du Carouge pour un départ à 8h00.

Comment rejoindre les rendez-vous et revenir de la fête ? À vélo bien sûr, mais si vous habitez loin et ne pouvez partir tôt, et pour revenir sans fatigue, utilisez les transports en commun : le dimanche le transport des vélos est gratuit et sans restriction sur tous les trains RER et Transilien (chaque voyageur doit être muni d’un titre de transport ou d’un pass Navigo). Profitez-en ! Si vous êtes nombreux, répartissez les vélos sur les plates-formes des voitures en veillant à ne pas obstruer la circulation à l’intérieur du train…

Les couleurs des tenues permettront de se retrouver et de faire des cortèges de retour.

Traditionnellement, les participants terminent le parcours aux Invalides pour pique-niquer : après l’effort, le réconfort ! Les pelouses vous sont réservées pour partager en toute convivialité les chefs d’œuvre culinaires que vous aurez préparés

Cette année, ce sera aussi la journée sans voiture à Paris : alors, c’est l’occasion rêvée pour parcourir les rues parisiennes à vélo !!!

C’était en 2017